Depuis 2014, le Projet Racines exprime le lien entre l’habitant et son environnement en fusionnant portrait photographique et paysage par des techniques de projection.

En tant qu’apnéiste et explorateur, la mer est une destination systématique et irresistible de mes voyages. La mer et ses profondeurs fascinent. Elle appeure par ses mystères et offre en même temps la liberté et la légèreté. Souvent, elle est habitée d’histoires et de légendes.

Celle des hommes et des lieux qui les hébergent est un des moteurs de ma création.
Entre Canada, France et Norvège, j’ai rencontré l’habitant des maritimes et ai capturé son portrait.
Puis, le temps d’une nuit, je l’ai projeté sur un support fort de sens qui m’a été donné à l’écoute de son récit de vie. Cet endroit est devenu alors l’écrin où j’ai figé le visage à son paysage, à l’éternité, comme une manière de matérialiser les liens invisibles entre l‘Homme et son environnement.

En ces Hommes, je vois souvent ma propre histoire et mon attachement fort à l’élément aquatique.